Screenshot-Quote1

La différence est une manière d’être avec Mathieu Caron

ÉPISODE #11 – Podcast 𝐇𝐮𝐦𝐚𝐢𝐧𝐬 𝐝’𝐞𝐱𝐜𝐞𝐩𝐭𝐢𝐨𝐧 avec Mathieu Caron

J’ai eu l’occasion de rencontrer ce jeune homme très fascinant et inspirant lors de son passage à Ottawa pour pas une, mais deux entrevues avec des ministres. Mathieu Caron vit avec le trouble du spectre de l’autisme (TSA) et le syndrome de Gilles de la Tourette. Ça c’est la définition qu’on lui a donné, car lui il dit clairement que ce n’est pas un trouble, mais bien une façon d’ÊTRE!

Écoutez le podcast ici

Capture-decran-le-2023-11-21-a-15.23.25

Le cœur pur de Mathieu Caron

J’ai rencontré Mathieu Caron ! Cette rencontre virtuelle s’est déroulée sous le signe de la bienveillance et de l’authenticité. J’ai adoré ça! Si quelqu’un croit que Mathieu Caron n’est pas un être accessible, il se trompe ! C’est quelqu’un qui est extrêmement facile d’approche. Il a immédiatement accepté ma demande d’entrevue et, dès le lendemain, d’écran à écran, on discutait. J’ai adoré mon entretien avec lui !

Lire plus

audio_1686937973308428_1080x608

L’incroyable parcours de Mathieu Caron

Rien n’arrête Mathieu Caron! Ni son autisme ou son syndrome de la Tourette.

À 23 ans, il rêve de prononcer un discours à l’ONU et interviewer Justin Trudeau pour ses « interviews atypiques ». Le jeune homme compte, parmi ses invités, François Pérusse, la ministre Pascale St-Onge et Véronique Cloutier

Il a aussi eu le privilège de prendre un repas à la droite de François Legault pendant plus d’une heure dans un restaurant de Sherbrooke.

Écoutez l’entrevue qu’il a accordée à l’animateur Frédéric Bisson lors de son passage en studio.

mathieuguy

Mathieu Caron, autiste et entrepreneur ⎢Pour un journalisme nouveau genre

On pense souvent que l’autisme est une déficience qui rend inapte, une dysfonction incapacitante et socialement gênante, avec d’étranges schémas langagiers ou corporels… Que celui qui en souffre, si on peut le dire ainsi, est enfermé dans son monde, dans une bulle fragile qu’on ne devrait pas même effleurer, de peur qu’éclate une colère sans retenue ou que se désarticule, avec effroi, l’inquiétant pantin solitaire. 

Lire plus